de et avec : Flora Vannini, Raffaele Rezzonico

conception, composition, textes : Raffaele Rezzonico

voix enregistrées : Mele Ferrarini, Matteo De Blasio (ITA); Jsabel Jeannin (FR)

conseil à la dramaturgie : Marco Brutti

participation sonore : Gigi Giustiniani

traduction version française : Pauline Armellini

projet de partage : Viola Ghidelli

produit par : ALDES e MIRMICA

coproduction : CCNN - Centre Chorégraphique National de Nantes dans le cadre des résidences accompagnées, en partenariat avec SPAM! (FR),

soutien : FAURA (CH), LA FOURNAISE (IT)

résidences de recherche et création : LACHESILAB (MI), SPAM! (Porcari), FAURA (CH), LAB121 (MI), M.A.C.A.O. (MI), MADRE TERRA (PD), IT FESTIVAL (MI)

photo: Andrea Isola

la recherche :

Le Jardin Seuil est une recherche, théâtrale et personnelle, autour de l’image du jardin clos de murs.

Elle nait en hiver 2016, suite à la rencontre entre Flora Vannini, danseuse et chorégraphe, et Raffaele Rezzonico, dramaturge.

C’est un temps que nous nous sommes accordés au-delà des angoisses et des pressions trop productives.

Après un an et demi de recherche, la première phase de production a commencé : nous réunissons le matériel dans un recueil de compositions, en développant parallèlement la version italienne et française.

les performances spectacle :

Dans chaque espace le jardin change de forme, dans chaque situation nous imaginons une installation qui prévoit différentes compositions de mouvements, de textes enregistrés, de sons et vidéos.

C’est un parcours modulable, ouvert aux rencontres avec les personnes et les lieux.

Dans une tension continue entre le désir d’ordre et les possibilités, immédiates, qui se manifestent.

les rencontres :

Dès la naissance du projet, nous avons cherché des occasions pour partager notre parcours avec d’autres professionnels, et avec des groupes différents.

Ensemble, nous cherchons d'immaginer des parcours de partage, ateliers ou performances en commun.

 

le recueil :

Comme un jeu de tarot, beau et terrible, l’image du jardin est source de multiples réfractions : il renvoie à chaque fois à notre mémoire individuelle, à notre histoire mythique, à des aspects biologiques fondamentaux de l’organisation du vivant, à des choix qui concernent la communauté.

Le projet de production de notre recueil, un petit chansonnier théâtral, prévoit aujourd’hui sept chapitres, divisés en deux parties.

LES BRIQUES ROUGES

CROISEMENTS

LA MELEE

AUTRES TERRES

L'ABSENT

OGORDIA est une plante immaginaire, dotée d'épines interieures, dont le nom de notre groupe de travail. 

Raffaele Rezzonico travaille comme dramaturge et auteur pour le théâtre et le cinéma du réel, comme concepteur et conducteur d’interventions artistiques participatives en contexte social et éducatif.
Parmi ses dernières créations, L’insonne, (théâtre, mise en scène de Claudio Autelli – Prix Inbox 2015), Ninì (film, réalisation de Gigi Giustiniani – Genziana d’oro au Trento Film Festival 2015), Milena (théâtre, avec Elisa Bottiglieri – Prix Intransito 2014), Montagna dei Vivi (film, réalisation de Gigi Giustiniani, pp Festival Visions du Réel, Nyon, 2013), Milano 55.1 – Cronaca di una settimana di passioni (f.c. Festival Locarno 2011), La morte di Ivan Il’ic (théâtre, Teatro dell’Arte di Milano, 2010).
Il est diplomé en Lettres Classiques (Université de Milan) et a un Ph.D. en Neurosciences cognitives (Université de Turin).
Il est fondateur associé de l’association Mirmica (interventions de théâtre social) et de La Fournaise (production cinématographique).

Flora Vannini - est une danseuse italo-française.

Elle a suivi une formation au Centre International de Danse de Rosella Hightower (FR) et s’est perfectionnée comme soliste dans le Jeune Ballet International dirigé par Edward Cook pour les chorégraphies de Serge Benattan et Régine Chopinot.
Par la suite, elle fait partie, comme danseuse soliste, de l’Ensemble de Micha Van Hoeke (IT), de la compagnie de Virgilio Sieni (IT) et de AIEP de Ariella Vidach et Claudio Prati (CH/IT) et de ALDES Roberto Castello.
Au fil des années, elle a développé un intérêt pour la création chorégraphique qui l’a amené à suivre Virgilio Sieni et Ariella Vidach, en tant qu’assistante à la chorégraphie. Pour approfondir cette nouvelle direction professionnelle elle a suivi les parcours d’études chorégraphiques de ‘Luogo Comune’, organisés par Roberto Castello à SPAM!